DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tension germano-israéliennes autour des colonies

Vous lisez:

Tension germano-israéliennes autour des colonies

Taille du texte Aa Aa

Le Premier ministre israélien est en visite chez l’un des plus proches alliés de l’Etat hébreu, l’Allemagne. Mais cette fois, la rencontre est tendue avec Angela Merkel. Pour deux raisons : la première, c’est la position allemande à l’Onu, sur le vote sur le statut de la Palestine. Berlin s’est abstenu, un motif de déception pour Israël.
L’autre sujet de discorde, c’est la construction annoncée de 3000 logements en territoire palestinien, la colonie E1.

“Nous sommes d’accord pour dire que nous ne sommes pas d’accord : mais ça ne change rien au fait que nous avons les mêmes vues sur les dossiers importants, comme la sécurité, a déclaré la chancelière allemande. Cependant sur la question des colonies, nos opinions diffèrent. Mais c’est Israël qui décide, c’est un pays souverain.”

“De nombreux Européens pensent que les racines de notre conflit avec les Palestiniens sont les colonies, a répondu Benjamin Netanyahu. La question des colonies doit être résolue par des négociations mais ce n’est pas les racines du conflit parce que ce conflit a été mené par les zones autour d’Israël depuis 50 ans bien avant qu’il y ait la moindre colonie.”

La nouvelle colonie est particulièrement controversée, puisque son implantation divisera la Cisjordanie, et rendra plus difficile l’unité d’un futur Etat palestinien.

Mais hier Benjamin Netanyahu a assuré qu’il mantiendrait sa position, et son projet de construction, près de Jérusalem.