DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

A la conquête des températures australes

Vous lisez:

A la conquête des températures australes

Taille du texte Aa Aa

3 200 kilomètres à pied à travers l’Antarctique. Voici l’objectif qu’une équipe d’explorateurs s’est fixé. A la tête de l’expédition, l’Anglais Ranulph Fiennes, 68 ans. Il va tenter de conduire son équipe vers les contrées les plus froides du monde. Les aventuriers affronteront sur leur route des températures allant jusqu’à -90° Celsius.

Leur challenge est considérable, sachant que leur voyage à travers le continent austral débutera en plein hiver, une période de l’année où sévit une nuit sans fin. Dans leur épopée, ils seront épaulés par un véhicule haute-technologie spécialement conçu pour affronter ces environnements hostiles.

L’expédition est donc prévue le 21 mars prochain, soit le début de l’hiver dans l’hémisphère sud. Les aventuriers ont quitté vendredi dernier Londres à bord du bateau sud-africain de recherche scientifique SA Agulhas pour rallier les rivages de l’Antarctique. Une fois sur place, l’équipe établira un camp de base avant de tenter la traversée du continent et de rejoindre la Mer de Ross, leur objectif. Selon les estimations de Fiennes et de son équipe, plus de six mois seront nécessaires pour accomplir leur périple.

Différents points de passage sont d’ores et déjà planifiés. Ainsi au début de leur longue marche, les explorateurs passeront par la base russe de Novolazarevskaya avant de se lancer à l’assaut du pôle Sud. Ils rallieront ensuite la base néo-zélandaise de Scott et la base américaine de McMordo, non loin de l’objectif final.

En tentant ce pari fou, Ranulph Fiennes espère recueillir plus de 10 millions de dollars en faveur de Seeing is Believing , une ONG spécialisée dans l’aide aux personnes mal et non voyantes dans les pays en développement. Cette organisation lutte contre les formes de cécité dite évitable. Les internautes sont donc invités à faire un don pour aider à enrayer le développement de ces pathologies.

Quelques repères :

7ième siècle après JC : Ui-te-Rangiora, un navigateur Maori, partant de l’île de Rarotonga, aurait rencontré sur sa route vers le Sud des blocs de glace et des icebergs.

1522 : Ferdinand Magellan, premier navigateur à réaliser un tour du monde, découvre le détroit qui porte son nom, situé à la pointe de l’Amérique du Sud.

1675 : Anthony de la Roche découvre la Géorgie du Sud, les dernières terres avant l’Antarctique.

1772 à 1775 : à la barre de son navire, le capitaine James Cook entre dans le cercle antarctique en janvier 1773. C’est la première fois qu’un navire croise dans ces eaux. En janvier 1774, il atteint le point le plus au sud de son voyage, à 75 miles nautiques de l’Antarctique tel que nous le connaissons aujourd’hui.

1819: William Smith aborde les îles Shetland du Sud, les premières terres à être découvertes au-delà du 60ème parallèle sud.

1830 à 1833 : une expédition dirigée par le marin anglais John Biscoe navigue au tour de l’Antarctique. Les hommes posent le pied sur l’île d’Avers et baptisent une des péninsules du continent austral « terre de Graham ». Ils découvrent également l’île Biscoe et l’île de la Reine Adelaïde. C’est également la première expédition qui aperçoit les vastes étendues de la terre d’Enderby située sur le continent.

1872 à 1876 : le HMS Challenger, sous le commandement du capitaine George S. Nares, devient le premier bateau à vapeur à franchir le cercle Antarctique.

1904 : la Base Orcadas, une station scientifique argentine est établie en Antarctique. Située sur l’île Laurie, elle est actuellement toujours opérationnelle. C’est également la première qui fut habitée.

14 décembre 1911 : l’explorateur norvégien Roald Amundsen atteint le Pôle Sud.

17 janvier 1912 : l’explorateur anglais Robert Falcon Scott atteint à son tour le Pôle Sud. Sur le chemin du retour, Scott et ses quatre camarades périssent en raison de leur épuisement et des températures extrêmes.

1939 à 1941 : lancement des “United States Antarctic Service Expedition”, une expédition américaine conduite par Richard Evelyn Byrd, financée par des capitaux publics mais également privés.

1955 à 1957 : première expédition soviétique, sous la houlette de Mikhail Somov.

1957 : établissement de la base américain d’Amundsen-Scott, non loin du Pôle Sud.


Entrée d’un des bâtiments de la base en 2006

1 décembre 1959 : signature du traité sur l’Antarctique. Il entrera en vigueur le 23 juin 1963. Le texte prohibe toute activité militaire. Depuis lors, seules les missions scientifiques sont autorisées sur le continent austral.

7 janvier 1978 : naissance d’ Emilio Marcos de Palma. Emilio a vu le jour sur la base argentine d’Esperanza. Il est à ce jour la seule personne qui est née sur le continent austral.

1996 : des scientifiques russes officialisent la découverte du lac Vostok, se trouvant sous les glaces. Il mesure plus de 250 kilomètres de long.

Décembre 2014 : départ de l’expédition Polar.Pod du Français Jean-Louis Etienne, consacrée à l’étude du Courant Circumpolaire Antarctique, circulant dans un mouvement d’ouest en est autour de l’Antarctique. Pour mener à bien leurs observations, les membres de l’expédition prendront leur quartier à bord d’une plateforme dérivante, mue par les courants.