DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La fronde anti-Morsi se poursuit en Égypte


Egypte

La fronde anti-Morsi se poursuit en Égypte

Environ 10 000 personnes étaient massées vendredi soir aux abords du palais présidentiel au Caire pour adresser un carton rouge à la dérive autoritaire de Mohamed Morsi. Les manifestants réclament toujours le retrait d’un décret qui élargit les pouvoirs du président. Ils demandent aussi l’annulation d’un référendum sur un projet de Constitution qui, selon eux, restreint les libertés d’expression et de religion.
 
“Morsi a instauré une dictature dans le pays pour imposer son parti”, dit cet homme. “Il ignore les revendications du peuple. Nous sommes là pour lui dire que c’est inacceptable”, lance-t-il . “Le peuple doit faire bloc”, souligne ce manifestant. “L‘Égypte est confisquée, nous devons la récupérer. Tout le monde doit s’unir pour faire en sorte que les Frères musulmans dégagent.”
 
Le palais présidentiel avait été placée sous la protection de l’armée, qui n’a fait preuve d’aucune violence majeure à l‘égard des manifestants, certains réussissant même à franchir les barbelés, pendant que d’autres fraternisaient avec les soldats.
 
Dans la soirée, le vice-président égyptien Mahmoud Mekki a annoncé un possible report du référendum, une annonce qui a toutefois peu de chances de satisfaire l’opposition.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le chef en exil du Hamas de retour en Palestine