DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Transport du gaz : South Stream a des concurrents

Vous lisez:

Transport du gaz : South Stream a des concurrents

Taille du texte Aa Aa

Le gazoduc South Stream, complète pour la livraison de gaz russe le gazoduc North Stream qui passe sous la mer Baltique. Deux tubes qui évitent l’Ukraine et la Pologne.
Mais au sud, le projet Southstream n’est pas sans concurrent.
Son principal rival c’est Nabucco, le projet de gazoduc soutenu par l’Union européenne qui doit approvisionner l’Europe centrale jusqu‘à l’Autriche en gaz de la mer Caspienne voire d’Asie centrale.
Mais Nabucco reste plombée par les rivalités avecc ses concurents. Il a du mal depuis des années à s’assurer des fournisseurs. Le projet a déjà été reporté à plusieurs reprises.
L’autre concurrent de Southstream c’est le TGI, le pipeline gazier qui grâce à des structures existantes en Turquie et en Grèce, doit livrer du gaz dans le sud de l’Italie. Enfin tout comme le TGI, le TAP s’appuiera sur des structures déjà existantes et transportera en Grèce, en Albanie et en Italie du gaz de la mer Caspienne en Azerbaïdjan.
Le géant pétrolier BP qui est l’opérateur du gisement gazier non moins géant “Shah Deniz” dans les eaux azerbaïdjanaises de la Mer Caspienne et qui fait la pliue et le beau temps dans ce dossier, n’a pas encore tranché entre les dossiers TAP et Nabucco. L’un des deux tracés ne survivra pas au choix du pétrolier britannique.