DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vers des élections anticipées en Italie?

Vous lisez:

Vers des élections anticipées en Italie?

Taille du texte Aa Aa

Le retrait du soutien du parti de Berlusconi au gouvernement a plongé l’Italie dans une crise politique majeure. Le parti du Peuple de la Liberté est le groupe le plus important au Parlement: Mario Monti n’a donc plus la majorité, et des élections anticipées pourraient avoir lieu avant la date initialement prévue en mars.

Silvio Berlusconi entretient l’idée qu’il pourrait se présenter pour une sixième fois en 2013.

“La candidature de Berlusconi, d’abord comme fondateur de Forza Italia puis du Peuple de la Liberté rendraient ces primaires inutiles.” a estimé Angelino Alfano, le secrétaire général du Peuple de la Liberté.

Si les médias ironisent sur un possible retour aux affaires de Silvio Berlusconi, un tel scénario n’amuse pas tous les Italiens. Ils en ont assez des querelles politiques, alors que la situation économique est très préoccupante.

“Le spread avec l’Allemagne a déjà augmenté de trente points. Je ne comprend tout simplement pas ce qu’il fait.” déclare un homme d’affaire. “J’espère qu’il aura trois voix et rentrera à la maison.” ajoute-t-il.

“Notre situation est pire que jamais. Je dois soutenir mon fils qui est au chômage et je devrais percevoir une retraite mais on ne sait toujours pas quand.” lâche une femme âgée.

L’ensemble des partis de la coalition ont rencontré aujourd’hui au Quirinale le président de la république. C’est lui qui a le pouvoir de dissoudre l’Assemblée et de convoquer des élections. Mario Monti n’a jamais été aussi bas dans les sondages.