DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les Farc refusent la date butoir de Bogota


Colombie

Les Farc refusent la date butoir de Bogota

Les négociations continuent à Cuba entre le gouvernement colombien et la guérilla des Farc : un dialogue de paix engagé au mois de novembre pour tenter de mettre un terme à un conflit qui dure depuis un demi-siècle. Le problème du développement rural est au centre des débats, ainsi que la lutte contre le trafic de cocaïne et les droits des victimes. Mais, pour l’instant, les deux parties achoppent sur le calendrier des négociations.

“Nous respecterons nos engagements. Il est dit que nous devons prendre le temps nécessaire pour négocier”, explique Marco Leon Calarca, négociateur des Farc. “Et bien, si cela prend trois mois, très bien; si cela prend trois ans, parfait. Nous ne croyons pas aux dates butoir, parce qu’elles constituent déjà une barrière. Les élections, ce n’est pas notre problème”.

Le président colombien, Juan Manuel Santos, avait, quant à lui, indiqué que les négociations devraient être achevées en novembre 2013.

Autre point de discorde : les Farc ont appelé au cessez-le-feu temporaire, refusé par le gouvernement colombien. Bogota ne veut pas laisser à la guérilla le temps de récupérer, comme ce fut le cas lors de précédentes négociations, au début des années 2000. Les forces colombiennes ont abattu, le week-end dernier, une vingtaine de membres des Farc.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Toujours pas d'accord sur le climat à la conférence de Doha