DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Ligue arabe promet une aide mensuelle aux Palestiniens


Qatar

La Ligue arabe promet une aide mensuelle aux Palestiniens

Ce “filet de sécurité financière” représentera 77 millions d’euros pour aider Mahmoud Abbas à surmonter la crise économique.

Le président de l’Autorité palestinienne a par ailleurs pris la défense du plan de paix arabe lancé il y a dix ans et aujourd’hui remis en cause par la Ligue Arabe. Abbas a refusé toute idée de guerre.

Après l’octroi fin novembre à l’Autorité palestinienne du statut d’Etat observateur non membre aux Nations unies, Israël a riposté. D’abord en annonçant la construction de nouvelles colonies de peuplement en Cisjordanie et avec la rétention de taxes et droits de douane qu’il devait reverser à l’Autorité palestinienne. Un manque à gagner estimé à 190 millions d’euros.

Saeb Erekat , l’un des principaux négociateur du processus de paix avec Israël a lui rappelé que “les Palestiniens exigeaient toujours un retour aux frontières de 1967, l’arrêt de la colonisation et le retour des prisonniers”.

Selon notre envoyé spécial à Doha, “une nouvelle situation s’est créee pour l’Etat palestinien même si la réconciliation et des élections générales sont nécessaires, en attendant les décisions prises par la Ligue Arabe peuvent-elles porter atteinte au processus de paix avec Israël ? La question est posée.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Steinbrück lance sa campagne contre Merkel