DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Italie: Silvio Berlusconi déterre la hache de guerre

Vous lisez:

Italie: Silvio Berlusconi déterre la hache de guerre

Taille du texte Aa Aa

L’ancien chef du gouvernement italien, qui a annoncé samedi qu’il briguerait à nouveau la présidence du Conseil, a accusé Mario Monti d’avoir “empiré” la situation économique du pays.
“Monti a suivi une politique trop germano-centrée. Les indicateurs économiques ont tous empiré, a estimé il Cavaliere.
Il s’en est pris au “spread”, l‘écart entre les taux d’intérêt payés par l’Allemagne et l’Italie pour emprunter. Cette mesure de la confiance des marchés est remonté ces derniers jours après l‘éclatement de la crise politique.
“En ce qui concerne le spread, arrêtons de parler de cette arnaque, a dit Berlusconi. Personne n’a entendu parler de ce spread, on en a seulement parlé depuis un an”.

L’Italie doit se méfier des “promesses hypersimplificatrices” qui font miroiter des solutions magiques”, a averti Mario Monti. Le dirigeant qui a annoncé ce week-end sa décision de démissionner une fois le budget 2013 adopté, a défendu l’action de son gouvernement. Une décision liée au retrait du soutien des élus du PDL, le parti de Silvio Berlusconi.
Les élections sont désormais attendues pour février. Et la campagne électorale s’annonce haute en couleur.

Avec AFP et Reuters