DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'exil de Gérard Depardieu en Belgique fait jaser

Vous lisez:

L'exil de Gérard Depardieu en Belgique fait jaser

Taille du texte Aa Aa

Décidément la Belgique séduit de plus en plus les Français, en particulier les plus fortunés. Après le patron de LVMH Bernard Arnault, qui a demandé la double nationalité, voilà que Gérard Depardieu vient de s’offrir une maison de 800 000 euros située à deux kilomètres de la frontière dans le village de Néchin sur la commune d’Estaimpuis.
L’acteur a expliqué avoir été séduit par la région. “Il nous a dit qu’il cherchait à quitter la ville, le milieu urbain, qu’il voulait trouver quelque chose de plus bucolique et champêtre », explique le maire d’Estaimpuis. « Mais je ne suis ni naïf ni distrait, je me doute qu’il y a des raisons fiscales qui ont guidé son choix.”

La taxe de 75% sur les très hauts revenus, mise en place par François Hollande, aurait-elle poussé l’acteur à s’exiler pour profiter d’une fiscalité plus avantageuse? Gérard Depardieu n’a pas encore expliqué son choix, qui a été largement commenté en France, y compris par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault : «Ceux qui s’exilent à l’étranger, ce ne sont pas ceux qui ont peur de devenir pauvres. C’est parce qu’ils voudraient devenir encore plus riches. Et je vais vous dire autre chose : si on veut résoudre le problème de la pauvreté et des inégalités sociales, il faut faire des choix politiques.»

L’installation de Gérard Depardieu en Belgique vient compléter une longue liste d’exilés fiscaux. Un député socialiste a proposé qu’ils soient déchus de leur nationalité s’ils ne payent pas d’impôts en France.