DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mali: arrestation du Premier ministre par d'anciens putchistes

Vous lisez:

Mali: arrestation du Premier ministre par d'anciens putchistes

Taille du texte Aa Aa

Le Mali plonge davantage dans la crise. Des militaires ont arrêté le Premier ministre Cheik Modibo Diarra à son domicile la nuit dernière. Et ce, sur ordre de l’ancien chef des putchistes du 22 mars. Quelques heures après, le chef du gouvernement annonçait sa démission sans donner d’explication. “Notre pays, le Mali, traverse aujourd’hui la période la plus difficile de son histoire. A de pareils moments de crise, les hommes et les femmes soucieux du devenir de notre nation souhaitent une situation apaisée. C’est pour cela que moi, Cheik Modibo Diarra, démissionne avec tout mon gouvernement ce jour, mardi 11 décembre 2012.”

Le Premier ministre s‘était prononcé à plusieurs reprises en faveur d’une intervention rapide d’une force militaire internationale dans le nord du Mali. Une zone contrôlée par trois groupes islamistes armés depuis fin juin.
Cette option d’une intervention internationale était rejetée par l’ancien chef des putchistes qui avaient renversé le président Amadou Toumani Touré en mars.
La majorité des militaires estiment avoir seulement besoin d’un soutien financier et logistique pour mener eux-mêmes une opération de reconquête du nord du pays.

Avec AFP et Reuters