DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Michel Platini reste opposé à la vidéo


Sport

Michel Platini reste opposé à la vidéo

Michel Platini n’a pas changé d’avis au sujet du recours à la technologie pour aider les arbitres. Le président de l’UEFA reste opposé à toute assistance, y compris sur la ligne de but, malgré les tests effectués ces jours-ci au Championnat du monde des clubs. L’ancien meneur de jeu de l‘équipe de France estime que tout cela est une pure perte d’argent.

Michel Platini : “Mettre en place la technologie sur la ligne de but dans nos compétitions va coûter 50 millions d’euros sur 5 ans. Je préfère donner 50 millions à la base, au développement du football plutôt que 50 millions dans la technologie pour, peut-être, un ou deux buts par an. Cela fait cher le but, hein?”

Deux systèmes sont à l’essai au Mondial des clubs : le GoalRef, avec des puces placées dans le ballon, et le Hawkeye, avec l’utilisation de la vidéo comme cela se fait déjà au tennis ou au cricket. Si cela s’avère concluant, l’une de ces technologies devrait être en vigueur à la Coupe des confédérations en 2013 et à la Coupe du monde en 2014. Pour Michel Platini, il y a plus simple: un arbitre qui avec de “bonnes lunettes peut voir si le ballon est entré ou pas.”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Sport

Du hooliganisme sur les terrains d'handisport !