DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Une délégation d'opposants syriens au Parlement de Strasbourg


France

Une délégation d'opposants syriens au Parlement de Strasbourg

C’est un convoi très spécial qui est arrivé hier après-midi en gare de Strasbourg, dans l’est de la France.

Venus de Paris à bord du “train pour la liberté du peuple syrien”, plusieurs centaines d’opposants au régime de Bachar al-Assad ont débarqué dans la capitale européenne pour demander le soutien du Parlement européen face à la tragédie syrienne qui en 21 mois a déjà causé la mort de plus de 40.000 personnes.

La délégation composée de membres de la coalition nationale de l’opposition et de personnalités françaises, a été reçue par deux vice-présidentes du Parlement et des collaborateurs de Catherine Ashton, la chef de la diplomatie de l’UE.

D’une même voix, les opposants réclament la levée de l’embargo européen sur la fourniture d’armes aux combattants de l’insurrection, lequel embargo a été prolongé début décembre pour trois mois supplémentaires.

Pendant ce temps, le déluge de violence se poursuit en Syrie. Hier, une centaine de personnes ont trouvé la mort dans plusieurs attentats à la bombe perpétrés dans le village alaouite d’Aqrab, dans la province de Hama. La même minorité religieuse dont est issu le président.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Morsi prêt à participer au "dialogue national"