DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'UE remet le prix Sakharov en l'absence des lauréats

Vous lisez:

L'UE remet le prix Sakharov en l'absence des lauréats

Taille du texte Aa Aa

En l’absence des lauréats, c’est à deux chaises vides que Martin Schulz, le Président du Parlement européen, a remis ce mercredi à Strasbourg le prix Sakharov 2012.

Nasrin Soutoudeh, avocate emprisonnée depuis 2010 en Iran, et Jafar Panahi, réalisateur assigné à résidence à Téhéran, n’ont pas été autorisés à faire le déplacement en France.

Présente à la cérémonie, l’avocate iranienne Shirin Ebadi, Prix Nobel de la Paix 2003, s’en est violemment prise au régime iranien.

“Ces deux chaises vides sont le symbole de l’attitude du régime de la république islamique d’Iran à l‘égard de ses propres citoyens. Un régime qui depuis plus de 30 ans a gouverné sans partage en ne cessant de réprimer les gens.”

Nasrin Soutoudeh, avocate et mère de deux enfants, est détenue depuis plus de 2 ans à la prison d’Evine, au nord de Téhéran. Elle purge une peine de 11 ans pour son action en faveur des prisonniers politiques et des droits de l’Homme. Dénonçant ses conditions d’incarcération et les mesures restrictives qu’elle subit, Soutoudeh a déjà observé 3 grèves de la faim.

Chef de file de la nouvelle vague iranienne, Jafar Panahi a été arrêté en 2010 et condamné à six ans de prison. Il est depuis cette date assigné à résidence, avec l’interdiction de réaliser des films et de quitter l’Iran pendant vingt ans.