DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Libye : l'ex-chef du CNT accusé dans l'affaire d'assassinat d'un chef rebelle


Libye

Libye : l'ex-chef du CNT accusé dans l'affaire d'assassinat d'un chef rebelle

Moustapha Abdeljalil doit répondre d’“abus de pouvoir” et d’atteinte à l’unité nationale dans le cadre de l’affaire de l’assassinat d’Abdel Fatah Younès.

Ce chef d‘état-major rebelle était le militaire de plus haut rang à avoir rejoint la rébellion contre le régime de Mouammar Kadhafi. Il avait été tué le 29 juillet 2011 après avoir été rappelé du front pour un interrogatoire par des juges.

Des membres de la puissante tribu des Al-Obeidi, à laquelle appartenait le général assassiné ont ouvertement accusé Moustapha AbdelJalil d’avoir joué un rôle dans l’assassinat de Younès. A l‘époque des faits, AbdelJali était le chef du bureau exécutif du CNT, le Conseil national de transition, ancien organe politique de la rébellion.

Moustapha Jibril est actuellement le leader d’une alliance libérale qui avait gagné les élections législatives du 7 juillet en Libye. Il a été laissé en liberté sous caution mais il a l’interdiction de voyager.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le Qatar se pose en futur géant du sport mondial