DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Tir nord-coréen: les condamnations se multiplient


Corée

Tir nord-coréen: les condamnations se multiplient

Un succès pour la Corée du Nord. Une menace plus sérieuse pour la communauté internationale. Pyongyang a lancé la nuit dernière une fusée dans l’espace, officiellement pour mettre en orbite un satellite météo. Le régime nord-coréen a fait fi des mises en garde de ses voisins et des pays occidentaux. Ceux-ci considèrent qu’il s’agit de tests pour maîtriser la technologies de fusées balistiques à longue portée.
Les réactions en Asie sont nombreuses. La Chine, principale alliée de Pyongyang, a indiqué qu’elle exprimait des regrets et espère que “les parties concernées vont conserver leur calme”.

Le Japon, lui, est furieux. Il a estimé que c‘était une “grave provocation qui sapait la paix et la stabilité dans la région”. Le ministre de la Défense estime que Tokyo doit disposer d’un système antimissile puissant face aux “progrès techniques” de Pyongyang.

La Corée du Sud a condamné vigoureusement le tir de son voisin. Elle a souligné qu’il violait les résolutions de l’Onu et menaçait la stabilité sur la péninsule coréenne et dans le monde.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le maître du sitar indien Ravi Shankar est mort