DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Bagarre générale au Parlement ukrainien


Ukraine

Bagarre générale au Parlement ukrainien

L’ambiance était survoltée. Pour la deuxième journée consécutive, les députés de l’opposition et les élus du parti au pouvoir se sont affrontés ce jeudi à coup de poings et de pieds.

A l’origine de ce débordement de violence : le système de vote. L’opposition réclamait que soit respecté le vote personnel de chaque député. Car bien souvent, des parlementaires votent à la place d’autres membres de leur parti, absents lors des sessions.

A l‘écart de ces affrontements, le célèbre boxeur Vitaly Klyshko, prône, lui, le dialogue plutôt que les coups. Du moins pour l’instant.

“Nous devrions exprimer notre opinion avec notre tête, pas nos poings. La puissance de l’intelligence, des arguments, c’est bien plus important”, dit-il,
avant d’ajouter : “si vous attendez de moi que je participe à ces combats, je ne le ferai pas. Pas encore. Mais si c’est nécessaire pour défendre les intérêts du peuple, je serai prêt”.

Après cette montée d’adrénaline, les députés se sont remis au travail. Avec 252 voix pour, le Premier ministre démissionnaire a été reconduit pour un second mandat. Mykola Azarov a appelé les parlementaires à mettre fin à la confrontation pour faire “face ensemble aux défis”.

Selon une source au sein du Parti des régions, le reste du gouvernement devrait être nommé par le président d’ici à vendredi soir.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Séoul réclame des mesures internationales plus fermes à l'encontre de Pyongyang