DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Egypte : confrontation entre pro et anti-Morsi avant le référendum sur la Constitution


Egypte

Egypte : confrontation entre pro et anti-Morsi avant le référendum sur la Constitution

L’Egypte est assise sur un baril de poudre, à quelques heures d’un référendum controversé sur la nouvelle Constitution. Dans la deuxième ville du pays, Alexandrie, des bagarres entre partisans et adversaires du président Mohamed Morsi ont déjà éclaté. Certains se sont battus à coups de couteaux ou de bâtons, et des voitures ont été incendiées.

Depuis des semaines, la situation ne fait qu’empirer en Egypte. Il y a huit jours au Caire, des affrontements ont fait huit morts et des centaines de blessés. Dans la capitale ce vendredi, des milliers de partisans du président Morsi se sont rassemblés devant une mosquée. Dans le même temps, l’opposition a organisé des marches en direction du palais présidentiel. “Nous allons voter non à la nouvelle Constitution, indique un opposant, car elle va réduire beaucoup de libertés, dont celle de la presse”. “Ce que je dis aux protestataires, répond un autre Egyptien, c’est que Mohamed Morsi est le président élu car le peuple égyptien l’a choisi, et il doit maintenant défendre son choix”. Le référendum a lieu sur deux jours, ce samedi dans dix gouvernorats, dont celui du Caire, puis le 22 décembre dans 17 autres gouvernorats.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Nick Clegg questionne la politique menée contre la drogue en Grande-Bretagne