DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fin du sommet européen, satisfaction des dirigeants

Vous lisez:

Fin du sommet européen, satisfaction des dirigeants

Taille du texte Aa Aa

Les deux jours de discussions à Bruxelles auront permis notamment de s’accorder sur un mécanisme de supervision unique des banques de la zone euro mais aussi de s’entendre sur le versement d’une nouvelle tranche d’aide à la Grèce.

Les questions économiques étant provisoirement réglées, le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, a ouvert des perspectives pour les prochains mois. “Nous voulons que la politique de sécurité et de défense devienne plus efficace, a-t-il dit. Cela passera par davantage de missions civiles, mais aussi une coopération plus systématique entre les Etats-membres concernant les moyens militaires. Nous souhaitons également que l’industrie européenne de défense se renforce. Cela aidera à l’innovation et la compétitivité et cela soutiendra la croissance et l’emploi à travers l’Union européenne. De manière pratique, nous invitons les dirigeants et la commission à nous faire part de leurs propositions au plus tard en septembre 2013”.

Pour sa part, le président de la commission européenne, José Manuel Barroso s’est félicité des succès enregistrés, selon lui, durant ce sommet. “Nous sommes en train de faire face à la crise, a-t-il rappelé. Nous avons une vision à long-terme pour l’Union. Cette semaine aura été une semaine riche pour l’Europe. Il y a eu, non seulement, le prix Nobel de la paix, ce qui pour nous, n’est pas rien. Mais il y a eu aussi de manière plus concrète l’accord sur la supervision bancaire et sur la Grèce”.

Ce sommet marque la fin de la présidence chyptriote de l’Union européenne, qui s’achèvera officiellement le 31 décembre. A compter du 1er janvier, c’est l’Irlande qui assurera pour six mois cette présidence tournante.