DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Egypte: forte participation au référendum sur la constitution

Vous lisez:

Egypte: forte participation au référendum sur la constitution

Taille du texte Aa Aa

Les Egyptiens se sont massivement rendus aux urnes ce samedi pour le référendum sur la constitution. Le président Mohamed Morsi, à l’origine de ce projet de constitution, a été parmi les premiers à voter. Face à l’affluence dans certains quartiers, les autorités ont prolongé de plusieurs heures les opérations de vote.

Ce samedi, la moitié des électeurs étaient concernés par le scrutin. L’autre moitié ira voter dans une semaine. On ignore pour l’heure quand les résultats seront annoncés.

Ce projet de référendum divise l’opinion publique.
L’opposition accuse les islamistes de vouloir imposer, avec ce texte, un carcan religieux. Les partisans du pouvoir estiment, de leur côté, que cette constitution apportera de la stabilité au pays.

A l’entrée d’un des bureaux de vote du Caire, euronews a interrogé deux femmes aux avis diamétralement opposés. “Je pense qu’avec cette constitution, le pays sera plus stable, estime la première. L’activité pourra reprendre, les gens retourneront travailler, parce que là, depuis deux ans, tout est bloqué, plus rien ne fonctionne. Le pays est plongé dans le chaos. J’espère que qu’on va aller de l’avant. En tout cas, je vais voter oui”.

“On n’a aucune raison de se réjouir, explique la seconde. Il faut bien voir qu’on nous oblige à nous exprimer sur une constitution empoisonnée, et qui comporte de nombreux défauts. C’est un texte qui va faire de nous des esclaves. Ce n’est donc pas un jour glorieux pour l’Egypte. On va au-devant de gros problèmes si ce texte est adopté”.

D’ores et déjà, plusieurs responsables de l’opposition disent avoir constaté de violations du processus électoral. Selon eux, le but de telles infractions seraient de faire gagner le oui.

“Que ce soit avec le oui ou le non, les Egyptiens vont franchir une nouvelle étape dans l’histoire de leur jeune révolution, estime Mohammed Shaikhibrahim, envoyé spécial d’euronews au Caire. Ce projet de constitution a suscité de grands clivages dans le pays, provoquant des manifestations et des heurts. Les Egyptiens espèrent tourner une page, et ce, dès l’annonce des résultats, mais rien n’est moins sûr”.