DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le débat sur les armes relancé aux États-Unis


Etats-Unis

Le débat sur les armes relancé aux États-Unis

La tuerie de Newtown, qui rappelle celles de Columbine ou de Virginia Tech, relance le sempiternel débat sur le port d’armes aux États-Unis, un droit inscrit depuis deux siècles dans la Constitution et défendu ardemment par un puissant lobby. Mais pour de nombreux Américains, le temps est venu après ce massacre d’imposer une réglementation plus stricte.

L’opposant au port d’armes David Chipman souligne les incohérences de la loi : “En Virginie, par exemple, si vous voulez acheter une bière, vous devez montrer votre carte d’identité pour prouver que vous avez 21 ans. Si vous voulez acheter des armes, vous n’avez pas besoin en revanche d’une pièce d’identité. C’est le genre d’incohérences que l’on trouve dans la loi et que de nombreux Américains trouvent insensée.”

Il est donc très facile d’acheter une arme aux Etats-Unis, tout simplement car le second amendement de la Constitution autorise les citoyens à s’en procurer. Le tueur de Newtown était lui-même armé de pistolets et d’une mitraillette semi-automatique, alors qu’il n’avait que 20 ans.

Selon des statistiques officielles, environ 31 000 personnes sont tuées chaque année par des armes à feu aux États-Unis.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les Etats-Unis sous le choc après la tuerie dans une école de Newtown