DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Gérard Depardieu sort de son silence après son exil fiscal


France

Gérard Depardieu sort de son silence après son exil fiscal

Les critiques accompagnant l’exil fiscal de Gérard Depardieu en Belgique ont fait réagir l’acteur. Dans une lettre ouverte, publiée dimanche dans le JDD, Depardieu interpelle directement le Premier ministre qui avait qualifié son départ de minable. “Qui êtes-vous pour me juger ainsi?”, écrit-il à Jean-Marc Ayrault. “Tous ceux qui ont quitté la France n’ont pas été injuriés comme je le suis. Je vous rends mon passeport et ma Sécurité sociale. Nous n’avons plus la même patrie. Je suis un vrai Européen.”

L’entourage de Jean-Marc Ayrault n’a pas tardé à commenter cette sortie médiatique, à commencer par la ministre de la Culture qui a regretté que Gérard Depardieu ne tourne pas des films muets.

Les Français, eux, ont un avis partagé sur la question : “Je dirais comme le Premier ministre que c’est minable”, dit un Parisien. Cette femme n’est pas d’accord : “Il a bien raison de partir. Chacun est libre de faire ce qu’il veut.”

Gérard Depardieu est depuis peu domicilié à Néchin, en Belgique, où les personnes fortunées bénéficient d’une fiscalité plus avantageuse. Son départ intervient après le vote en France d’une taxe de 75% pour les revenus supérieurs à un million d’euros, qui a entraîné une vague de contestation chez les plus riches.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'aviation syrienne bombarde le camp de Yarmouk, de nombreux morts