DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Japon: les conservateurs reviennent en force au pouvoir


Japon

Japon: les conservateurs reviennent en force au pouvoir

Au Japon, Shinzo Abe devrait retrouver le poste de Premier ministre qu’il a occupé entre 2006 et 2007. Son parti libéral-démocrate (PLD) a remporté largement les législatives anticipées organisées ce dimanche. A elle seule, cette formation de centre-droit a décroché quasiment les deux tiers des sièges au parlement. C’est donc un retour aux affaires pour les conservateurs qui ont dominé la vie politique japonaise de 1950 à 2009.

“Les gens attendent une reprise économique, a indiqué Shinzo Abe. Ils veulent aussi une amélioration des salaires. De nombreux jeunes s’inquiètent des persectives en matière d’emplois. Mais je pense que le plus important aujourd’hui, c’est de se focaliser sur la reprise économique”.

L’actuel Premier ministre Yoshihiko Noda a reconnu sa défaite. Son parti de centre-gauche (Parti démocrate du Japon, PDJ) a été laminé. Les électeurs ont manifestement été déçus par un gouvernement qui avait fait de belles promesses à son arrivée au pouvoir en 2009, mais qui ne les a pas concrétisées.

A présent, la nouvelle équipe va devoir s’atteler, non seulement à la relance de l‘économie, mais aussi à la réduction de la dette publique et aux relations diplomatiques tendues avec le voisin chinois (les deux pays se disputent le contrôle d‘îles en mer de Chine orientale). Enfin, il y a la question du nucléaire. Shinzo Abe a indiqué qu’il souhaitait voir redémarrer les réacteurs nucléaires, alors même que de nombreux Japonais ont manifesté leur opposition à l‘énergie atomique après la catastrophe de Fukushima de mars 2011.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Référendum sur la constitution en Egypte: le 'oui' officieusement en tête