DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Newtown, traumatisée, se receuille


Etats-Unis

Newtown, traumatisée, se receuille

Une immense tristesse s’est emparée de Newtown, où chacun presque connaît de près ou de loin les familles des disparus. Les habitants se recueillent en différents endroits de la ville. Ils sont nombreux à apporter des fleurs, des peluches ou des ballons.

Depuis hier, les témoignages des rescapés et de leurs parents sont venus s’ajouter à la douleur. “Ma fille a tout entendu”, dit cette femme. “Les coups de feu, les portes qui claquent, les cris. Elle voulait rentrer à la maison. Elle a eu très peur.”

Ces frères jumeaux étaient dans l‘école au moment de la fusillade. “Quand les policiers sont arrivés, ils nous ont dit de marcher en file indienne”, expliquent-ils. “Ils nous ont dit aussi de fermer les yeux car l’homme était probablement étendu par terre, mort.”

Le président américain Barack Obama doit se rendre aujourd’hui à Newtown dans le Connecticut pour y rencontrer les familles des victimes, et se recueillir au côté des habitants.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Portugal: manifestation contre le budget d'austérité