DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Référendum en Egypte: début du dépouillement


Egypte

Référendum en Egypte: début du dépouillement

Les opérations de dépouillement ont commencé vers 23 heures ce samedi en Egypte. Pour cette première journée de vote, il semblerait qu’une assez large majorité se dégage en faveur du projet de Constitution.

Mais l’autre moitié des électeurs égyptiens doit se prononcer samedi prochain, en raison du nombre insuffisant de juges pour superviser le scrutin. Nombre d’entre eux ont effet décidé de boycotter ce référendum.

Dans les bureaux de vote, on était bien loin aujourd’hui de l’enthousiasme qui avait marqué les précédents scrutins de l’après-Moubarak. L’opposition dénonce en effet un projet de Constitution inspiré par les islamistes, ouvrant la voie à des interpétations rigoristes de la charia et à des restrictions de certaines libertés.

Des violences ont éclaté en marge du scrutin. Au Caire, les bureaux du journal du parti d’opposition Wafd ont été attaqués par des islamistes. La police anti-émeute a du disperser les assaillants. Ils ont utilisé des pierres et des cocktails molotov. Les pompiers seraient intervenus pour éteindre les flammes. Cependant, aucune victime n’est à déplorer en ce premier jour de référundum.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Newtown, 24 heures après la tuerie de Sandy Hook