DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Deux plans de sortie de crise pour la Syrie

Vous lisez:

Deux plans de sortie de crise pour la Syrie

Taille du texte Aa Aa

Le premier est venu d’Iran, qui a présenté ce lundi les détails de son initiative qui comprend “l’arrêt des violences” et la mise en place d’un “dialogue national” entre le régime et l’opposition.

L’Iran, principal allié local du régime de Bachar el-Assad, lui a fourni des ambulances. Téhéran se garde bien d‘évoquer un départ de Bachar el-Assad.

Le conseiller du Vice-président iranien, en visite à Damas :

“La République Islamique d’Iran soutient le régime syrien et les politiques de réformes que le gouvernement syrien a engagées. Nous soutenons le dialogue et la réconciliation nationale en Syrie”.

La Turquie également a présenté un plan de sortie de crise, qui, lui, prévoit le départ d’Assad avant tout dialogue de transition.

La communauté occidentale se fait de plus en plus pressante.

L’ONU et l’OTAN, pour leur part, et à défaut de mieux, se sont indignés hier, dénonçant les graves exactions perpétrées par les différents protagonistes sur le terrain. Le bombardement d’un camps de réfugiés palestiniens à Damas, ainsi, a été qualifié de “particulièrement inquiétant”.