DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nouvelles implantations contestées en Cisjordanie


Israël

Nouvelles implantations contestées en Cisjordanie

Malgré le tollé suscité par cette décision unilatérale, Israël vient d’approuver la construction de 1.500 nouveaux logements à Ramat Shlomo, un quartier de Jérusalem-Est annexée et occupée.

Après avoir récolté une volée de bois vert à Washington en 2010, l’initiative est donc sur les rails, au même titre que les projets d’implantation de 2.610 logements à Givat Hamatos, et de 1.100 autres à Gilo, au sud de la ville sainte.

“Ces décisions israéliennes sont illégales, nous continuerons de nous dresser contre ces décisions israéliennes et demeurerons sur notre terre palestinienne. Ces décisions n’auront pour seule conséquence que de nous obliger à saisir la Cour pénale internationale, s’indigne Ahmed Assaf, porte-parole du Fatah.”

Façon pour l‘état hébreu de sanctionner l’accession de la Palestine au statut d’Etat observateur à l’ONU alors que la campagne électorale bat son plein.

Un autre projet immobilier très contesté prévu dans le secteur dit “E1”, prévoit de relier Maalé Adoumim à des implantations de Jérusalem-Est. Gelé depuis 2005, il couperait de fait la Cisjordanie, compromettant ainsi la viabilité d’un futur Etat palestinien.

Farouk Atig, avec agences.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Newtown commence à enterrer ses morts