DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

UMP : Copé et Fillon scellent un accord pour une nouvelle élection en septembre 2013

Vous lisez:

UMP : Copé et Fillon scellent un accord pour une nouvelle élection en septembre 2013

Taille du texte Aa Aa

Tout ça pour ça !

Après un mois de psychodrame, Jean-François Copé
et François Fillon qui contestait la régularité du scrutin interne du 18 novembre, ont finalisé le compromis lors de deux entrevues à l’Assemblée nationale avec une nouvelle élection en septembre 2013.

Sous la menace d’un référendum des parlementaires du parti, Copé, le président proclamé de l’UMP a abandonné son projet de scrutin après les municipales de 2014.

L’ex-Premier ministre Fillon, qui réclamait une élection avant l‘été 2013 a lui consenti
à ce que son adversaire reste président dans
l’attente du nouveau scrutin et il renonce à tout recours en justice.

Copé sera sous la surveillance de deux fidèles de Fillon, Laurent Wauquiez et Valérie Pécresse qui seront vice-président et secrétaire générale déléguée de l’UMP.

Quant au groupe dissident “R-UMP” de François Fillon il sera dissous d’ici la mi-janvier à l’Assemblée.