DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le débat sur les armes timidement relancé aux USA

Vous lisez:

Le débat sur les armes timidement relancé aux USA

Taille du texte Aa Aa

Interdire les armes d’assaut et les armes semi-automatiques : l’idée progresse aux Etats-Unis. Barack Obama s’est dit favorable à cette interdiction, qui avait été levée en 2004 sous George Bush.

Après la tuerie de Newtown vendredi dernier et la relance du débat sur la circulation des armes à feu, la plupart des armureries américaines ont vu leurs ventes exploser, comme ici dans cette armurerie de l’Illinois :

“Beaucoup de gens ont commencé à se poser des questions et sont venus ici nombreux pour acheter ces armes, car ils ont peur de ne plus pouvoir les trouver après. J’ai des clients qui en ont réservées et les ont déjà payées. Ce sont des armes que nous n’avons pas encore reçues mais elles sont déjà vendues à des clients qui craignent que l‘état d’Illinois ou les Etats-Unis en général les interdise toutes”.

Si Obama n’avait pas concrètement pris position depuis vendredi sur un durcissement de la loi, la Maison Blanche ce mercredi a affirmé qu’elle soutenait la demande de la sénatrice démocrate Dianne Feinstein d’interdire à nouveau les armes les plus puissantes.

Certains élus républicains commencent timidement à accepter l’idée de plus de régulation, et la National Rifle Association, le lobby des armes, a affirmé être prête à “contribuer activement aux efforts pour faire en sorte que cela ne se produise plus jamais.”