Fermer
Identifiez-vous
Merci d’entrer vos identifiants de connexion

ou Rejoignez la communauté euronews

Avez-vous oublié votre mot de passe ?

Skip to main content

Dernière Minute
  • France : Réseau ferré de France (RFF) mis en examen pour “homicides involontaires” dans l’affaire du déraillement de train à Brétigny (AFP)
|

Il s‘était jusqu’ici refusé à évoquer explicitement un possible durcissement de la loi, cette fois Barack Obama se prononce clairement en faveur d’une réglementation sur les armes à feu.

Le président américain a demandé à Joe Biden de coordonner un groupe de réflexion sur les violences liées aux armes. Ses recommandations sont attendues d’ici un mois.

“Il ne s’agit en rien d’une commission bureaucratique. Ni d’un groupe de travail dans lequel les experts étudient la question six mois durant et publient ensuite un rapport rapidement mis de côté. Cette équipe a une tâche bien précise. A savoir, mettre sur pied dans l’urgence de véritables réformes. Je demande au congrès récemment élu de donner son feu vert à de telles mesures dès l’année prochaine et dans un délai raisonnable.”

Un dossier qui sera très largement évoqué lors de son discours sur l‘état de l’Union le 24 janvier.

Stefan Grobe, correspondant d’euronews à Washington :
“Le président n’a pas annoncé de grandes décisions politiques, mais il est conscient que les mentalités commencent à changer et que des mesures sont à prendre. Plusieurs élus favorables à la détention d’armes se sont eux-mêmes prononcés contre les armes d’assaut. Et des enseignes comme Wal-Mart et Dick’s Sporting Goods ont cessé de commercialiser des armes semblables à celles utilisée à l‘école primaire Sandy Hook. Certains Etats envisagent même d’armer les enseignants.”

Copyright © 2014 euronews

Plus d'actualités sur :
|