DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Standard and Poor's remonte la note de la Grèce


Grèce

Standard and Poor's remonte la note de la Grèce

C’est une première depuis le début de la crise de la dette en 2010.

L’agence de notation financière a inversé la tendance négative d’Athènes en faisant passer sa note du “défaut sélectif” (SD) à B- (spéculatif) en qualifiant de stable sa perspective à long terme.

L’effet eurozone et le soutien apporté lors du récent sommet européen. La Grèce est parvenue à conclure l’opération de rachat d’une partie de sa dette au tiers de son prix. Parallèlement, l’Union européenne a débloqué une tranche de 34,3 milliards d’euros gelés depuis juin dernier.

Athènes retrouve ainsi un niveau B qu’elle avait perdu le 13 juin 2011.

Mais à quel prix ? Cinq années de récession ont mis à bas le système social grec. Les licenciements, les baisses de salaires et de pensions ont jeté des milliers de gens dans la rue et sont venus grossir les rangs des sans emplois.

Les manifestations sont quasi quotidiennes. Ce mercredi, le secteur public se mobilise à nouveau avec une grève de vingt-quatre heures et les banques devraient fermer pendant trois heures.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Etats-Unis: les obsèques se succèdent à Newtown