DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Stratford dit adieu à celle qui voulait protéger les enfants


Etats-Unis

Stratford dit adieu à celle qui voulait protéger les enfants

Les adieux de toute une communauté sur un air de cornemuse.

Le souffle coupé et dans un profond recueillement, Stradftord a rendu un dernier hommage à Victoria Soto, cette enseignante tuée lors du massacre de Newtown vendredi dernier.

La jeune femme de 27 ans aurait péri alors qu’elle tentait de protéger ses élèves de première année de l’assaut du forcené.

Proches et amis décrivent quelqu’un de profondément attachant et aimant.

“C’est l’une des plus belles personnes que je connaissais, vraiment très populaire et en même temps toujours gentille avec tout le monde, quelqu’un de profondément bon par nature. Elle aimait sourire et on pouvait l’entendre rire jusque dans le couloir. C‘était vraiment une grande personne, raconte Connie Delottinville, l’une de ses amies.”

Un sentiment d’incompréhension et d’injustice partagé par les 500 personnes présentes lors de la douloureuse cérémonie ponctuée par le célèbre “sound of silence” de Paul Simon lui-même.

Des larmes bien sûr, dont celle de sa jeune soeur.

Et puis le Connecticut tout entier a retenu son souffle au moment de porter sa dépouille en terre.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Obama favorable à une réglementation sur les armes