DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Poutine s'oppose à l'adoption d'orphelins russes par des Américains

Vous lisez:

Poutine s'oppose à l'adoption d'orphelins russes par des Américains

Taille du texte Aa Aa

Une grand-messe de plus de 4 heures, avec pour maitre de cérémonie Vladimir Poutine, et une horde de journalistes en guise de public.

Pour sa première conférence de presse annuelle, le président russe a vivement réagi à la loi américaine qui empêche la délivrance de visa aux citoyens russes accusés de violations des droits de l’homme.

En représailles, les Américains se voient désormais privés du droit de pouvoir adopter des orphelins russes.

“En fait, les Etats-Unis ont remplacé une loi anti-soviétique, anti-russe, par une autre loi du même genre. Les Américains ne peuvent pas s’empêcher d’agir ainsi. Ils essaient de s’accrocher à tout prix au passé. Ce type d’attitude n’est pas bon. Cela ne fait qu’empoisonner nos relations. Pour répondre à cette question concernant l’adoption de nos enfants par des étrangers, autant que je sache, nos concitoyens y sont clairement opposés dans la plus grande majorité.”

L’autre sujet de préoccupation du moment, c’est bien sûr la Syrie. L’homme fort du paysm qui continue de soutenir le régime d’Assad, redoute qu’une nouvelle contestation ne finisse pas se produire. Et exclue dans le même temps toute idée d’intervention.

“Notre position consiste à laisser les Syriens s’entendre sur la façon dont ils souhaitent vivre, comment ils souhaitent assurer leur propre sécurité, la répartition et le partage du pouvoir. Et c’est seulement alors que les choses pourront commencer à changer.”

Balayées également les questions jugées trop politiques ou personnelles, comme celle de son état de santé et de problèmes récurrents au niveau du dos.

Vladimir Poutine a aussi défendu son bilan économique et annoncé des prévisions de croissance de 3,7% pour cette année. Un “bon résultat” selon le chef du Kremlin, compte-tenu du contexte économique morose.