DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Inde : Novartis dans la ligne de mire de Médecins sans Frontières


Inde

Inde : Novartis dans la ligne de mire de Médecins sans Frontières

Malades du Sida et activistes ont manifesté ce vendredi devant le siège de Novartis à Bombay pour protester contre le brevet que veut déposer le géant pharmaceutique suisse. Si Novartis l’emporte devant la Cour suprême indienne, après six ans de bataille juridique, les plus démunis n’auront plus accès aux traitements génériques.

“S’ils gagnent nous n’auront plus accès à aucun médicament. Même les médicaments les plus basiques sont devenus très chers. Ils essaient à présent de fermer les pharmacies des pays en développement, des usines indiennes de génériques. Ils veulent se débarrasser de nous pour faire plus de profits. Toutes ces multinationales n’ont que faire des pauvres, ils se fichent qu’on aille mieux”, s’insurge Eldred Tellis, responsable de programmes pour le HIV et le Sida.

A l’heure actuelle, la trithérapie coûte près de 100 dollars par mois au malade. Une somme déjà très difficile à débourser pour certains. Une éventuelle augmentation serait catastrophique pour les plus démunis.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Egypte: manifestation des islamistes à Alexandrie