DERNIERE MINUTE

Mario Monti n’est plus Premier ministre. Le président du conseil italien a remis sa démission au chef de l‘état vendredi en fin de journée, conséquence du vote par le Parlement de la proposition de budget 2013.

Après les sénateurs, ce sont les députés qui se sont majoritairement prononcés en faveur du texte, à 309 voix contre 55.

Cette décision ouvre surtout la voie à la tenue de législatives anticipées qui selon toute vraisemblance devraient avoir lieu le 24 février.

On ignore pour le moment si Monti entend faire campagne.