DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Jour J de la "fin du monde"


monde

Jour J de la "fin du monde"

Nous y sommes. Le 21 décembre 2012 est arrivé, jour de la fin du monde, selon une interprétation du calendrier maya jugée erronée par des experts de cette civilisation. En tout cas, ici, au Mexique et en Amérique centrale, où vivaient les Mayas, on célèbre la fin d’une grande ère de 5200 ans et on accueille la nouvelle.

“Je pense que le 21 décembre est une sorte de porte vers l’illumination personnel, indique un Américain qui s’est rendu sur le site archéologique Chichen Itza, l’un des plus représentatifs de la culture maya. Je ne m’attends à ce que quelque chose de magique se réalise, bien que j’aurais adoré qu’il en soit ainsi. Je pense que c’est quelque chose de symbolique et c’est pourquoi je veux être ici”.

Autre site maya: le parc archéologique de Tikal au Guatemala. La nuit dernière, 200 indigènes ont essayé d’y entrer. Ils ont dénoncé les célébrations officielles dont ils se disent exclus et qu’ils qualifient de discriminatoires. Ils ont également fustigé des projets miniers et hydro-électriques.

Une grande affluence est prévue dans ces majestueuses ruines de Tikal où les cérémonies ont commencé hier soir ainsi que sur d’autres sites du Salvador et notamment du Honduras.

Fin du Monde 2012: la perspective Maya

Avec AFP et AP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Aux Etats-Unis, les divisions entre Républicains ont raison du "plan B"