DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La fin de la fin du monde

Vous lisez:

La fin de la fin du monde

Taille du texte Aa Aa

Il y a une fin à tout, y compris à la fin du monde.

A défaut de martiens libérateurs, le village de Bugarach dans le sud de la France a surtout eu droit à la visite d’une horde d’hurluberlus en tous genres…

Pas d’apocalypse donc, mais tout de même une bonne tranche de rire. Faute de petits hommes verts, ce sont les touristes qui ont assuré le spectacle.

Sirince, petit hameau turque qui surplombe une colline au bord de la mer Egée, était censé lui aussi survivre à l’Apocalypse annoncée par le calendrier maya. Curieux et millénaristes ont afflué.

“Il s’est produit exactement ce à quoi s’attendait. On est venus ici par curiosité. Il y avait une bonne ambiance et maintenant on rentre à la maison, commente ce touriste turque.”

Pris d’assaut aussi le site de Stonehenge en Grande-Bretagne où des milliers de personnes ont profité de l’occasion pour se déguiser et faire la fête. Et puis contempler aussi le lever du soleil, solstice d’hiver oblige, en cette journée la plus courte dans l’hémisphère nord.