DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La réponse musclée de la NRA, une semaine après la tuerie de Newtown

Vous lisez:

La réponse musclée de la NRA, une semaine après la tuerie de Newtown

Taille du texte Aa Aa

Aux Etats-Unis, des opposants aux armes ont saisi l’occasion de la conférence de presse de la puissante association de défense des armes (National rifle association, NRA) ce vendredi pour se faire entendre, une semaine après la tuerie de Newton. Deux personnes ont brandi, devant les caméras, des affiches sur lesquelles étaient écrits : “la NRA tue nos enfants”, “la NRA a du sang sur les mains”.

Mais il en faut plus pour déstabiliser les responsables de ce puissante lobby. “La seule façon de stopper un méchant avec une arme, c’est de lui opposer un gentil avec un arme”, a déclaré Wayne Lapierre, vice-président exécutif de la NRA. “Je demande aujourd’hui au Congrès d’agir immédiatement et de faire ce qui est nécessaire pour mettre des policiers armés devant chaque école de ce pays. Il faut faire cela tout de suite. Il faut que ce système de protection soit mise en place dès lors que nos enfants retourneront à l‘école en janvier”, a-t-il ajouté.

Comme souvent après ce genre de fusillade, les ventes d’armes ont tendance à augmenter.

C’est aujourd’hui le cas pour les équipements semi-automatiques. La raison ? Les amateurs craignent qu’une interdiction de ce type d’armes soit voté dans les prochains jours ou les prochaines semaines.

A Washington, de nombreux élus ont précisément appelé à un renforcement du contrôle des armes.