DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Moscou adopte la loi Iakovlev en réponse à la loi Magnitski votée par Washington


Russie

Moscou adopte la loi Iakovlev en réponse à la loi Magnitski votée par Washington

La Russie interdit l’adoption d’enfants russes par des Américains. La Douma a adopté ce vendredi en troisième lecture la loi “Dima Iakovlev”, du nom d’un enfant à la santé fragile mort aux Etats-Unis. Sa mère adoptive américaine l’avait oublié dans une voiture, en pleine chaleur. Ce texte est une réponse claire à la loi américaine Magnitski. Texte qui sanctionne les dignitaires russes ayant porté atteinte aux droits de l’Homme.

“La grande majorité des personnes qui adoptent nos enfants ont un comportement adéquat. Ce sont des gens biens, honorables. Les députés de la Douma ne réagissent pas à ces adoptants mais contre la position des Etats-Unis. Quelle est cette position ? Lorsqu’un crime contre l’un de nos enfants adoptés est commis, la plupart du temps la justice américaine ne réagit pas, elle laisse libre ceux qui ont clairement commis un crime contre un enfant”, a déclaré jeudi Vladimir Poutine.

Le médecin en chef de l’orphelinat qui a donné son feu vert à l’adoption de Dima Iakovlev s’oppose à la décision de la Douma, rappelant que les enfants gravement malades sont rarement adoptés par des Russes.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Après la fusillade de Newtown, le succès des cartables blindés