DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Démission du vice-président égyptien avant la fin du referendum

Vous lisez:

Démission du vice-président égyptien avant la fin du referendum

Taille du texte Aa Aa

Alors que les derniers Egyptiens se rendaient aux urnes ce samedi après-midi, pour la seconde phase du référendum sur le projet de Constitution controversé, le vice-président Mahmoud Mekki a annoncé sa démission.

La Commision électorale devrait annoncer les résultats du vote mardi. Si la Constitution est adoptée, des élections législatives seront organisées dans les deux mois. Pendant ce temps, l’opposition ne cesse de dénoncer des irrégularités du scrutin.

“J’approuverai les résultats du vote, s’il est équitable. Mais je sais que le premier tour a été entâché de fraudes mineures, et le second par des fraudes bien plus sérieuses. Je pense que l’on en a pas fini avec les fraudes”, se désole le réalisateur égyptien Khaled Youssef.

Des membres du gouvernement, comme ici le premier ministre Hisham Qandil, ont voté aujourd’hui. Ce projet de Constitution, défendu par les Frères musulmans, est dénoncé par les opposants comme étant un texte liberticide qui ouvre la voie à l’islamisation de la société.

Le vice-président démisionnaire, Mohamed Mekki, a expliqué quant à lui que sa qualité de magistrat ne lui permettait pas de remplir correctement ses fonctions politiques. La nouvelle Constitution ne prévoit pas de poste de vice-président.