DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Hamid Karzaï accuse la communauté internationale de corrompre son pays

Vous lisez:

Hamid Karzaï accuse la communauté internationale de corrompre son pays

Taille du texte Aa Aa

A l’occasion de la journée internationale anti-corruption, le président afghan Hamid Karzaï s’en est pris à la communauté internationale, reponsable selon lui de la corruption qui ronge son pays: “la corruption en Afghanistan est une réalité. Une partie de celle-ci a lieu au sein de notre administration, mais cela ne concerne qu’une petite partie de la corruption. L’essentiel de la corruption, et je parle de centaines de millions de dollars, n’est pas de notre fait. Elle nous est imposée pour affaiblir notre gouvernement.”

Cette affirmation intervient alors que le président et des membres de sa famille sont impliqués dans une vaste affaire de corruption, le scandale de la Kabul Bank. Vingt-deux personnes sont poursuivies dans le scandale de la Kaboul bank, ancienne première banque privée d’Afghanistan en quasi faillite après que 900 millions de dollars ont été détournés entre 2006 et 2010. Selon l’organisation Transparency International, la population afghane est celle qui a le plus l’impression d’avoir une administration corrompue, ex-aequo avec les Coréens du Nord et les Somaliens.