DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Italie: le suspense perdure autour de l'avenir politique de Monti


Italie

Italie: le suspense perdure autour de l'avenir politique de Monti

Le suspense perdure autour de l’avenir politique de Mario Monti en Italie. Au lendemain de la démission du chef du gouvernement, les réprésentants des principaux partis politiques étaient reçus par le président Giorgio Napolitano ce samedi. Le chef de l’Etat devait ensuite dissoudre le Parlement avant d’appeler à des élections pour le 24 février.
Mario Monti a démissionné ce vendredi après le vote du budget 2013, comme il l’avait promis. Il a passé 13 mois à la tête d’un gouvernement dit de techniciens.
Alors que des journaux, ces derniers jours donnaient pour certaine la “descente” de l’ancien commissaire européen dans l’arène politique, la situation s’est inversée. Certains affirmaient ce samedi qu’il était peu probable qu’il s’engage dans la campagne.
Selon un sondage réalisé en début de semaine, 60% des Italiens sont contre la candidature de Monti sous la bannière d’une formation politique.

Il faudra peut-être attendre sa conférence de presse de fin d’année programmée ce dimanche matin pour en savoir plus sur son avenir.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Tirage d'El Gordo: l'année prochaines, les gains seront taxés