DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Viol collectif: la vague d'indignation continue en Inde


Inde

Viol collectif: la vague d'indignation continue en Inde

La vague d’indignation se poursuit en Inde après le viol d’une étudiante à New Delhi. Ce samedi, des milliers de personnes ont manifesté devant le palais présidentiel dans la capitale. Ils exigeaient de parler au président. La police a utilisé des canons à eaux pour les disperser.

Des protestataires réclament la peine de mort pour les auteurs du viol de l‘étudiante. Un viol commis dimanche soir dans un bus par six hommes dont le chauffeur. La jeune femme de 23 ans a ensuite été jetée du véhicule.

Cinq suspects ont été arrêtés. La victime était toujours en soin intensif ce vendredi tandis que son compagnon, qui a été battu avec des barres de fer, a été hospitalisé. Le nombre de viols a plus que doublé en Inde entre 1990 et 2008, selon les chiffres officiels.

Des observateurs dénoncent une société indienne profondément misogyne où les victimes de violences sexuelles sont souvent considérées comme responsables de leur agression.

D’après l’Association pour des réformes démocratiques, une vingtaine d’hommes poursuivis pour viols se sont présentés à des élections depuis 2007.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Un record pour Gangnam Style