DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Egypte : l'opposition conteste le résultat du référendum


Egypte

Egypte : l'opposition conteste le résultat du référendum

L’Egypte toujours très divisée après le référendum des 15 et 22 décembre sur la Constitution.

Un texte ardemment défendu par les islamistes au pouvoir qui ont annoncé dans les médias une large victoire du “oui” avec près de 64% des voix.

Les résultats officiels eux devraient être connus dans la journée et pourraient donner lieu à la tenue d‘élections législatives dans les 2 mois.

Après des semaines de manifestations rivales tournant parfois en affrontements meurtriers, l’opposition, qui campe depuis plusieurs semaines sur l’emblématique place Tahrir du Caire, dénonce des fraudes massives.

“Jusqu’ici, notre sit-in a eu lieu dans le calme. Et on ne veut pas que la situation s’aggrave. On souhaite juste la mise en place d’une véritable constitution qui réponde aux aspirations de tous les Egyptiens, soutient Mahmoud Hammam, opposant au pouvoir.”

Et il faut dire que ce scrutin déjà très controversé est loin d’avoir mobilisé les foules : à peine 32 % des électeurs se sont rendus à l’isoloir.

La justice a en tous cas d’ores et déjà été saisie de plusieurs plaintes du Front du salut national, la principale force d’opposition qui réunit forces de gauche, laïques et libéraux.

Contestés en particulier les résultats que revendiquent les frères musulmans dans les grandes villes comme le Caire ou Alexandrie, où l’opinion est généralement bien plus divisée. Les campagnes restant visiblement plus acquises au vote islamiste.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Un Américain abattu par une policière à Kaboul