DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'horreur à Hama avant l'arrivée de l'émissaire international en Syrie

Vous lisez:

L'horreur à Hama avant l'arrivée de l'émissaire international en Syrie

Taille du texte Aa Aa

Ils étaient venus chercher du pain presque comme tous les jours. C’est la mort qui est venu les faucher, en pleine rue, bombardée par l’aviation de Bachar al-Assad.

“Voilà les réformes d’Assad, les voilà regardez”, hurle cet homme en colère.

Plus de 66 civils ont péri dans ce raid de l’armée sur cette boulangerie dans la province de Hama.

Après 21 mois de violences ininterrompues et déjà plus de 45 000 morts, l’heure est à la radicalité entre rebelles et pro-Bachar avec des tirs de Scuds constaté par l’Otan.

L’ONU dénonce un conflit ouvertement communautaire dont l’issue est dramatiquement floue.

Dans ce contexte de fortes tensions, l’envoyé spécial des Nations Unies et de la Ligue arabe Lakhdar Brahimi est arrivé hier à Damas.

Le diplomate algérien de haut rang a une nouvelle fois appelé au dialogue, estimant que “le temps presse”. Toutefois, l’opposition pose comme condition préalable à toute négociation le départ du maître de Damas.

Lors de sa dernière visite en octobre, Lakhdar Brahimi avait négocié une trêve qui a volé en éclats au bout de quelques heures.