DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un vent de renouveau souffle sur Béthléem

Vous lisez:

Un vent de renouveau souffle sur Béthléem

Taille du texte Aa Aa

Béthléem, cité millénaire de Cisjordanie et berceau du christianisme, a fêté Noël dans une Palestine reconnue comme Etat observateur à l’ONU.

Double consécration aussi car l’Eglise de la Nativité et la route de pèlerinage ont toutes deux obtenu leur inscription au Patrimoine mondial de l’Unesco.

“Cette année est unique, car elle marque non seulement la naissance de Jésus, mais aussi la naissance de l’Etat palestinien. Je pense que tout le monde a travaillé dur pour rendre ce Noël à Bethléem unique unique en son genre, soutient
Père Ibrahim Faltas, économe de la Custodie de Terre Sainte.”

Comme chaque année, une grande procession haute en couleurs est l’occasion d’une grande fête populaire au coeur de la ville. 15.000 pélerins sont attendus au cours de la soirée de lundi et près de 10.000 ce mardi.

“De manière générale, 2012 est un meilleur cru que 2011. Le tourisme a augmenté de 20% – en 2011, nous avions eu la visite de 2 millions de touristes, cette année ce chiffre a augmenté sensiblement, explique Rula Ma’Ayah, ministre palestinienne du tourisme.”

Dès minuit, la grand-messe de Noël sera célébrée en l‘église catholique Sainte-Catherine, qui jouxte la Basilique de la Nativité. Avec notamment la présence du président Mahmoud Abbas et de son Premier ministre Salam Fayyad.

Cette catholique résidente de Gaza a été autorisée à se rendre aux célébrations.

“Nous sommes heureux, dit-elle, parce que c’est Noël, mais nous gardons en mémoire les évènements de novembre dernier. Ils n’ont pas autorisé 3 de mes enfants à passer parce qu’ils n’accordent pas de permis aux gens âgés entre 16 et 35 ans, déplore Samah.”

De son côté Tsahal a temporairement assoupli les mesures de sécurité pour permettre aux pélerins chrétiens de franchir la barrière de sécurité érigée par Israël en Cisjordanie.

Sont concernés les Palestiniens vivant dans les Territoires occupés et les Arabes israéliens.