Skip to main content

|

Un visage fatigué, un débit lent… A 85 ans, Benoît 16 a assuré la traditionnelle bénédiction “Urbi et Orbi” à la ville et au monde du 25 décembre.

Le souverain pontife a appelé en ce jour de Noël à la paix dans le monde.
Il a notamment plaidé pour que cesse le bain de sang en Syrie, déplorant les nombreuses victimes innocentes dues au conflit qui s’enlise depuis bientôt deux ans. Il a également appelé au dialogue politique, et à des efforts pour faciliter l’accueil des réfugiés syriens.

Benoît 16 a par ailleurs pointé les violences de groupes islamistes qui s’obstinent à vouloir imposer la charia en Afrique, qu’il s’agisse du de “terrorisme” contre les chrétiens au Nigéria, en référence aux nombreuses attaques de la secte islamiste Boko Haram, ou qu’il s’agisse des attentats ayant visé des lieux de culte au Mali et notamment à Tombouctou.

Face à des dizaines de milliers de personnes place Saint-Pierre, le pape a exhorté ses fidèles à ne jamais abandonner l’espoir, s’agissant de paix dans le monde.

Il a adressé ses voeux de Noël dans 65 langues
pour une communauté catholique estimée à environ 1,2 milliard de personnes.

Il a encore regretté que le rapport à Dieu soit de plus en plus difficile dans nos sociétés contemporaines.

Copyright © 2014 euronews

Plus d'actualités sur :
|

Identifiez-vous
Merci d’entrer vos identifiants de connexion

ou Rejoignez la communauté euronews

Avez-vous oublié votre mot de passe ?