DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Dans l'ex-république yougoslave de Macédoine, le vote du budget 2013 émaillé d'incidents


Macedoine

Dans l'ex-république yougoslave de Macédoine, le vote du budget 2013 émaillé d'incidents

Au moins dix-sept personnes, dont onze policiers et deux députés, ont été blessées hier dans des échauffourées ayant opposé des partisans de l’opposition et du pouvoir à Skopje.

Les heurts ont eu lieu aussi bien devant le parlement qu‘à l’intérieur même du bâtiment pourtant placé sous très haute sécurité.

“Le Premier ministre Gruevski veut détruire le peuple qui proteste et les parlementaires qui ne veulent pas de ce bugdet car ils vont dans le sens du peuple. C’est une honte, c’est le crépuscule de notre démocratie”, s’insrufe la chef de l’opposition social-démocrate Radmila Sekerinska.

Plusieurs élus de l’opposition de gauche ont appelé à un soulèvement populaire. Le Premier ministre et sa coalition nationaliste ont dénoncé une tentative de coup de force.

L‘économie macédonienne devrait stagner en 2012 avant de se reprendre avec une croissance évaluée à 1% pour l’an prochain. Le chômage lui va rester endémique et supérieur à 31% de la population active, l’un des plus élevés en Europe.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Egypte : l'opposition toujours mobilisée