DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Licenciée parce que jugée "trop sexy" par son patron

monde

Licenciée parce que jugée "trop sexy" par son patron

Publicité

La Cour Suprême de l’Iowa a rejeté la plainte d’une assistante dentaire licenciée pour avoir mis en danger le mariage de son patron, même si elle avait toujours refusé ses avances.

Les juges, tous des hommes, n’y ont vu aucune discrimination.

Melissa Nelson, une première fois déboutée, venait de faire appel.

“Je suis dévastée, il n’y a pas d’appel possible, on ne peut pas aller au-delà de l’Etat.” a-t-elle déclaré.

Le dentiste avait fait savoir à son assistante que ses vêtements trop moulants le déconcentraient. Il faisait même parfois allusion à la rareté des relations sexuelles de la jeune femme.

“Je pense que les femmes dans l’Iowa devraient probablement commencer à travailler en burqa de peur que leurs chefs les trouvent sexuellement attirantes et les renvoient” affirme un avocat spécialiste du droit du travail.

La Cour suprême de l’Iowa a estimé que le licenciement n‘était pas juste, mais que la jeune femme n’avait pas été discriminée en fonction de son sexe.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article