DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Athènes : la taverne du coeur du père Argyropoulos


Grèce

Athènes : la taverne du coeur du père Argyropoulos

L’heure n’est pas vraiment à la fête en Grèce, où les festivités de fin d’année riment surtout avec austérité.

Pourtant, malgré ce contexte économique plus que morose, un pouvoir d’achat en berne, et une crise qui a mis des milliers de personnes sur la paille, la solidarité est encore de mise.

Histoire de recréer une ambiance familiale pour les plus démunis, le Père Nicolas Argyropoulos a convié à sa table les plus démunis de ses paroissiens dans un quartier pauvre d’Athènes.

“Nous voyons malheureusement arriver de plus en plus de “nouveaus pauvres” ces temps-ci. Des gens qui avaient des maisons, des voitures, un certain confort, et surtout un emploi. Un jour, ils ont perdu leur emploi et se sont retrouvés avec leurs maisons et leurs voitures. Mais ce ne sont pas leurs maisons ni leurs voitures qui vont leur permettre de faire bouillir la marmite et de nourrir leurs enfants. Alors, nous nous sentons un peu responsables envers ces gens qui sont fiers par nature, et nous avons envie de leur apporter notre aide.”

Une famille pour laquelle il a décidé de mettre lui-même la main à la pâte, en concoctant un repas en trois actes placé sous le signe de la générosité.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les hôpitaux madrilènes subissent l'austérité