DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

De nombreux Grecs renoncent à leur voiture pour échapper à une taxe

Vous lisez:

De nombreux Grecs renoncent à leur voiture pour échapper à une taxe

Taille du texte Aa Aa

Décidément les temps sont durs pour les Grecs en cette période d’austérité. Ces derniers jours, ils sont des centaines à faire la queue devant les bureaux des impôts pour rendre leur plaque d’immatriculation, et échapper ainsi à une taxe sur les véhicules. 70 000 plaques ont déjà été restituées depuis le début du mois.

“Je viens déposer mes plaques d’immatriculation car j’ai deux voitures et je ne peux pas payer les taxes pour deux véhicules”, dit une femme. Un homme explique qu’il n’a pas suffisamment de ressources pour payer cette taxe : “J’ai besoin d’argent pour manger, payer l‘électricité, les factures de téléphone et plein d’autres choses.” Une Grecque est venue déposer les plaques d’immatriculation de sa fille. “Elle est au chômage depuis deux ans”, dit-elle.

Les deux tiers des automobilistes ayant rendu leur plaques possèdent un deuxième véhicule. Les autres devront donc se résoudre à utiliser désormais les transports en commun ou à opter pour le co-voiturage. En Grèce, tous les moyens sont bons en ce moment pour faire des économies.